Composition d'une étiquette

Composition étiquette adhésive Azur Adhésifs

Dorsal

Le dorsal, également appelé support ou glassine est la partie où vient s'ancrer l'adhésif puis le frontal. Cette partie peut être en papier, en carton ou bien encore en polyester. Par-dessus il faut ajouter une couche supplémentaire siliconée, permettant à l'adhésif de ne pas adhérer en totalité au support. 

Adhésif

Une des couches essentielle à l'utilité d'une étiquette adhésive c'est bien évidement son adhésif. Il peut être classé selon trois utilisations finales : permanent, enlevable comme le post-it ou bien encore semi-permanents, c’est-à-dire que l'étiquette est repositionnable dans les minutes qui suivent la pose. Méthode utilisée généralement pour la pose manuelle.   L'adhésif peut être de deux compositions différentes, soit en caoutchouc soit ou en acrylique avec des divergences selon telle ou telle composition. Le caoutchouc ayant une nature plastifiante par rapport à l'acrylique pour citer l'une de leurs différences notables.

Ces deux compositions sont complémentaires par rapport à leurs performances adhésives, comme la tenue aux hautes températures pour l'adhésif acrylique et la tenue aux basses températures pour l'adhésif en caoutchouc. Choisir le bon adhésif qui sera le mieux adapté au substrat est primordial afin d'assurer un résultat conforme aux objectifs souhaités. 

Frontal

Le frontal, c'est la partie sur laquelle va être réalisée l'impression de vos créations. Le frontal peut être en papier ou en synthétique avec des caractéristiques différentes pour des objectifs différents. Voici les différents types de papiers utilisés:

Le velin non couché, un papier lisse et sans grain ; le papier couché, (on dit qu'il est couché car on ajoute un enduit à base de pigments fins sur l'une ou les deux faces du papier) pour une belle impression. Il peut s'agir d'un papier dit métallisé, composé d'une très fine couche de métal pour donner l'aspect métalisé. Il existe toute sorte de papier que nous utilisons pour des applications spécifiques telles que du papier fluorescent pour des opérations un peu plus marketing, du papier "indéchirable" pour une utilisation bien spécifique telle que les billets de banque par exemple.

Concernant le papier synthétique, nous utilisons diverses variétés telles que le polyéthylène (PE), le polypropylène (PP), ou polypropylène orienté (OPP), polyéthylène ou polyester (PET), polychlorure de vinyl (PVC), ou bien du polystyrène (PS). Toujours à la recherche d'innovation, Azur Adhésifs a su développer spécifiquement un papier d'emballage de savonnettes,  permettant de protéger de l'humidité tout en pouvant y ajouter un annoblissement tel que de la dorure ou du vernis sélectif pour un résultat marketing performant.